DIVERS

Quel budget pour ouvrir sa boulangerie ?

Lancer sa propre boulangerie requiert de nombreuses ressources, et notamment des ressources financières assez conséquentes. On vous livre dans cet article les différents domaines où vous aurez à investir de l’argent pour ouvrir votre boulangerie. Il ne s’agit pas ici de faire à votre place votre business plan, mais simplement de vous aider à avoir une idée d’un chiffre approximatif pour mener votre projet à son terme.

Les prérequis pour l’ouverture d’une boulangerie

Pour obtenir l’autorisation d’ouverture d’une boulangerie, si vous partez de 0, il vous faudra investir du temps et de l’argent pour des études, car un CAP ou un BEP ou des diplômes équivalents sont nécessaires. Toutefois, vous pouvez aussi vous associer avec quelqu’un qui a déjà ses diplômes si vous-même n’en n’avez pas et « sauter » cette étape.

Il faudra également que vous-même ou votre associé ayez un minimum de 3 années d’expérience dans le domaine (en tant que salarié ou indépendant).

Enfin, il est également indispensable que le gérant effectue un stage pour préparer l’installation de la boulangerie. A moins d’avoir des circonstances exceptionnelles, le stage est indispensable pour pouvoir être immatriculé à la chambre des métiers.

Le fonds de commerce

Si vous avez obtenu feu vert pour ouvrir une boulangerie, il vous faudra nécessairement investir dans un lieu où vous produirez et commercialiserez vos produits. Selon ce qui est disponible dans votre région, il peut s’agir d’une location ou d’un achat, dans tous les cas il faudra l’inclure dans vos comptes.

Le matériel de production et de vente

Il faudra bien vous équiper et donc vous procurer le matériel nécessaire pour produire, dont les appareils suivants : four, pétrin, frigo, chambre de fermentation, batteurs-mélangeurs, façonneuse à pain, diviseuse et autres ustensiles… Pensez aussi à faire un minimum d’investissement pour les éventuelles casses de vos appareils. Comme vous aurez à acheter de nouveaux appareils au début, pensez à consulter en plus un spécialiste des pièces détachées pour les boulangeries afin d’avoir une idée globale de prix en cas de pépin.

Pour ce qui est de la vente, il vous faudra vous procurer des vitrines, des étagères à pain, une caisse enregistreuse, éventuellement des tables et des chaises, etc.

Le personnel

Il est impensable qu’une seule et unique personne fasse tourner correctement une boulangerie. Il vous faut donc embaucher au moins une personne que vous mettrez à la vente pour vous suppléer, à moins que votre conjoint soit impliqué dans l’affaire, dans ce cas, vous pourriez vous passer de toute autre embauche.

Le droit d’entrée en franchise

Le paiement de ce droit est optionnel, mais elle est conseillée surtout pour ceux qui pensent s’établir dans des zones urbaines.Être franchisé vous permettra de tirer avantagede l’expérience des membres du réseau, de la notoriété du réseau en question(marketing) et même d’une mutualisation des coûts. Le tout permettra à votre investissement d’être un peu plus sûre même si elle sera plus coûteuse. Comptez 50 à 100.000euros d’investissement pour votre droit d’entrée.

Vous pouvez également vous lancer dans la boulangerie en tant qu’indépendant.

La communication(si vous n’êtes pas franchisé)

Vous ouvrez une nouvelle boulangerie, et sans un minimum de communication votre boulangerie restera inconnue du grand public et vous courrez tout droit à votre perte. Prévoyez un coût de lancement pour vous faire de la publicité, organiser des évènements qui fera connaitre votre établissement ou encore pour acheter une enseigne lumineuse.

Le budget total chiffré

Pour toutes ces dépenses et les démarches nécessaires pour obtenir l’autorisation d’ouverture de votre boulangerie, comptez à partir de 150.000euros. Si vous choisissez d’entrée dans un réseau, le montant peut aller jusqu’à 450.000euros