DIVERS

Article sur l’huile de coco

L’huile de coco n’arrête pas de faire parler d’elle ces derniers temps. Que ce soit en cuisine ou en cosmétique, ses bienfaits sont vantés et parfois un peu exagérés. Et pourtant, malgré ses vertus, il ne s’agit pas d’un produit miracle comme laissent entendre certaines idées reçues. Afin de démêler le vrai du faux, faisons le point sur ces « on dit » qui planent autour de cette huile végétale.

L’huile de coco serait la meilleure huile pour cuisiner

Pour cuire, l’huile de coco est, effectivement, meilleure que l’huile d’olive, de noix ou de colza. Supportant les hautes températures, l’huile de coco extra-vierge (bio) ne risque pas de se détériorer sous la chaleur. Elle garde ainsi toutes ses vertus et ne peut pas être toxique. Son apport nutritionnel reste, toutefois, très faible. Outre une infime quantité de vitamine E, elle ne comporte ni d’autres vitamines ni de protéine ni de minéral. On peut, néanmoins, souligner sa teneur en agents antibactériens permettant de lutter contre les infections intestinales. Pour en savoir plus sur les propriétés de cette huile végétale, nous vous invitons à consulter ce lien : http://bouddhisme-universite.org/huile-de-coco/.

Allié minceur, mais danger pour le cœur ?

L'Huile de Coco a de multiples bienfaits...Bonne nouvelle pour ceux qui suivent un régime minceur, l’huile de coco ne fait pas grossir. Les acides gras saturés qu’elle comporte sont, en effet, rapidement brûlés et ne risquent donc pas de finir dans les tissus adipeux. Toutefois, elle reste de l’huile et sa consommation doit rester modérée.

En ce qui concerne les idées reçues affirmant que les acides gras saturés de l’huile de coco favoriseraient les risques de maladies cardiovasculaires, rassurez-vous, l’huile de coco est inoffensive. Comme il a été évoqué plus haut, les acides gras saturés qu’elle renferme sont mieux assimilés par l’organisme et n’y sont pas stockés. Toutefois, pour l’heure, rien ne prouve non plus que l’huile de coco puisse vous protéger de ces pathologies.

Elle serait bonne pour la peau et les cheveux

Commençons par ses vertus pour la peau. Il est bien vrai que l’huile de coco permet d’assouplir la peau et de maintenir son hydratation sans laisser passer les microbes. Si vous avez une peau sèche, vous pouvez très bien avoir recours à cette huile deux à trois fois par semaine. Par contre, si vous avez une peau acnéique ou grasse, l’huile de coco est déconseillée pour une application sur le visage. Il faut également savoir qu’elle n’est pas la meilleure dans son domaine. Pour une meilleure efficacité, vous avez d’autres alternatives comme l’huile d’avocat, de pépins ou d’argan.

Il a également été prouvé que l’huile de coco permet de bien nourrir les cheveux. En effet, elle agit comme une gaine qui restructure l’extérieur de la fibre capillaire tout en rétablissant la cohésion entre les écailles des cheveux. Pour obtenir de bons résultats, pensez à appliquer l’huile de coco en masque une fois par semaine. Laissez poser pendant une demi-heure ou une heure et rincez.

Pensez à conserver l’huile de coco au réfrigérateur lorsque vous ne l’utilisez pas et veillez à la sortir au minimum 30 minutes avant chaque utilisation.