DIVERS

15 plantes toxiques pour Bébé

Les plantes constituent de beaux accessoires de décoration qui rehaussent l’environnement. Elles participent également dans la purification de l’air. Cependant, certaines d’entre elles sont dangereuses. Et vous devez être particulièrement vigilants si vous avez des enfants de bas âge. Effectivement, ces derniers ont souvent tendance à toucher et à manger tout ce qu’ils voient. Voici une liste de 15 plantes toxiques pour bébé.

1/ Le laurier rose

Le laurier rose est un magnifique arbuste à fleurs roses très apprécié dans le sud de la France. Il est très toxique. Ingérer une seule de feuille de cette plante entraîne des convulsions et une asphyxie qui conduisent dans la plupart des cas à la mort pour un enfant ou un adulte.

2/ Le muguet

L’ingestion de l’une de ses parties (ou même l’eau du vase), provoque des troubles respiratoires et nuit à la régularité des battements du cœur. L’enfant risque de mourir d’arrêt cardiaque.

3/ Le dieffenbachia

Les feuilles et tiges du dieffenbachia contiennent des substances toxiques à l’origine d’un gonflement de la langue et des muqueuses. Au contact avec les yeux, elle cause aussi des douleurs presque insupportables et l’enfant pourrait même avoir des difficultés à voir pendant quelques jours.

4/ Le troène

Les baies noires du troène sont toxiques. Si les enfants en mangent 2 ou 3, ils auront une légère sensation de brûlure dans la bouche, des maux de ventre avec diarrhées ou vomissements et des démangeaisons. Au-delà de 5 baies, ils sont exposés à des risques de maladies rénales, un dysfonctionnement du système cardio-respiratoire et des convulsions.

5/ Le pois de senteur

Le pois de senteur est une magnifique plante grimpante de couleur rose fuchsia dont les cosses et les graines sont toxiques pour les enfants. L’ingestion de ses parties entraîne des troubles digestifs, une faiblesse musculaire et dans les cas les plus graves, une paralysie de toute la partie inférieure du corps.

6/ La rhubarbe

Ses feuilles et racines sont extrêmement toxiques. Si votre enfant en ingère une petite quantité les manifestations sont les suivantes : maux de ventre intenses, nausée et/ou vomissements, sensation de brûlure. À la suite d’une ingestion importante, il risque la mort ou une atteinte grave des reins ou du foie.

7/ Le gui

Le gui est probablement la plante la plus fréquemment retrouvée dans les foyers en période de Noël. Pourtant, il faut faire très attention car il est très toxique et entraîne des vomissements et/ou diarrhées.

8/ Le pommier d’amour

Les baies de pommier d’amour sont toxiques et une ingestion entraîne : nausée, vomissement ou diarrhées, coliques, céphalées accompagnées d’une dilatation des pupilles, et le ralentissement des battements du cœur.

9/ L’hortensia

L’hortensia est une plante d’un bleu très attirant mais toxique. En cas d’ingestion, les symptômes généralement observés sont des vomissements ou diarrhées.

10/ La glycine

Toutes les parties de la glycine sont toxiques. Si votre enfant mange même une seule de ses graines, ils risquent de souffrir de troubles digestifs plus ou moins graves, céphalées, dilatation de la pupille et une augmentation anormale de la quantité de sang au niveau du visage.

11/ Le lys de Saint Joseph

Le bulbe du lys de Saint Joseph est très toxique. En cas d’ingestion d’une faible quantité, il entraîne des diarrhées ou vomissements, sans compter les irritations.

12/ Le bégonia

Malgré sa couleur rose attrayante, le bégonia est très toxique. Une irritation de la peau et des muqueuses résulte parfois du contact avec la sève.

13/ L’anthurium

Les feuilles et la sève de cette plante décorative sont toxiques. Elles entraînent des irritations et brûlures au contact avec la peau ou en cas d’ingestion.

14/ La vigne vierge

Les baies de la vigne vierge sont toxiques. En cas d’ingestion accidentelle, les symptômes sont les suivantes : troubles digestifs, diarrhées accompagnées de sang. Dans les cas les plus graves, certains enfants tombent même dans le coma.

15/ Le genêt à balais

Cette plante est toxique, surtout au niveau des fleurs et des graines. En cas d’ingestion, les risques sont les suivants : soif et salivation, nausées, diarrhées, sueurs froides, sueurs froides, céphalées, hallucinations et coma dans les cas les plus graves.

Conclusion

Si vous avez un bébé, renseignez-vous bien sur la toxicité d’une plante avant de l’adopter pour décorer votre maison ou votre jardin. Par ailleurs, vous retrouverez d’autres mesures de sécurité à respecter lorsque vous élevez un enfant, notamment le choix des divers équipements de puériculture pour bout de chou sur www.ohlebebe.fr.