DIVERS

Quelle puissance ont les camions de course ?

Depuis 1985, la course de camions est une véritable institution en Europe au même titre que la Formule 1. Les camions qui y participent, « les Trucks Racing », s’affrontent pour être les plus rapides. Pour être à la hauteur d’un tel enjeu, les véhicules profitent d’une mécanique exceptionnelle. Voici ce qu’il vous faut savoir sur la puissance des camions de course.

La puissance maximale autorisée

Étant donné que ce sont des véhicules de course, les Trucks Racing sont autorisés à être équipés d’une motorisation surpuissante. La puissance de leur moteur égale parfois celle des sportives classiques des marques les plus rapides du monde. Ce qui est le minimum pour participer à de grands événements tels que le championnat européen de course de camion ou encore le Championnat de France de courses de camions.

Pour chacune de ces compétitions, les règles sont différentes. Dans le Championnat de France de camions de courses par exemple, ce sont des camions avec une puissance qui avoisine les 1050 chevaux qui participent. La plupart d’entre eux arborent des moteurs diesel de 6 chevaux dont la cylindrée est limitée à 13 litres, avec une bride d’admission turbo d’un maximum de 65 mm. Ce sont des pièces que vous trouverez très aisément sur ce site https://www.44tonnes.com/602-renault-trucks.

En 2016, c’est le Volvo Iron Knight qui remporta le titre de camion le plus puissant du monde au championnat européen de course de camion. Il était équipé d’un moteur diesel de 6 cylindres avec une puissance phénoménale de 2400 chevaux tandis que son couple plafonnait à 6 000 Nm. Avec une telle puissance, ce camion de course égalait le rapport poids-puissance de la McLaren P1.

La vitesse maximale autorisée

La plus grande contrainte de ces véhicules n’est autre que la vitesse maximale autorisée. Pour des raisons de sécurité, celle-ci est ordinairement limitée à 160 km/h. Un système satellite de type GPS contrôle la vitesse de façon très précise et l’enregistre tout au long de la course. En cas de dépassement par un camion lors de la course, des sanctions sont prévues.

Pourtant, avec la puissance phénoménale de leurs moteurs, les camions de courses les plus performants peuvent accomplir la célébration de 0 à 100 km/h en seulement 5 secondes, égalant ainsi en performance une Ferrari ou une Porsche 911 GT3.

Le Volvo Iron Knight, en 2016, accomplissait le 0 à 131 km/h en 13,71 secondes. Bien que la vitesse de pointe soit limitée à 160 km/h, ce camion de course était capable de monter jusqu’à 276 km/h, alors que la plupart des camions de course ont une vitesse de pointe sans restriction qui se limite à 220 km/h.

Les autres contraintes techniques

Les camions de course sont contraints de suivre d’autres règles techniques. Pour chaque championnat, un poids minimum est imposé. De même, la répartition du poids minimum sur les essieux avant et arrière également est fortement réglementée.

Il leur est également imposé une mécanique très précise incluant le choix de la boîte de vitesse qui doit être manuelle. Les boîtes de vitesse de type EPS ou pneumatiques sont formellement interdites. Aussi, les camions de course ne peuvent-ils être équipés d’un système antiblocage des freins ou d’un système antipatinage.