Notre rapport à l’odeur n’a rien d’une preuve de civilisation : tous les animaux ont le réflexe très primaire de sentir l’autre pour savoir s’il est ou non compatible.

Dire que le parfum entre donc dans l’art de la séduction n’est pas qu’une punchline de publicitaires : c’est un fait. Reste à savoir comment on peut l’utiliser pour séduire.

Des fragrances adaptées à l’autre sexe

Maraboutage, ou réalité ? Quand vous voyez les publicités Axe vous vanter l’odeur attractive de leurs produits, vous savez bien qu’elles exagèrent. Pourtant, hommes et femmes avons remarqué que notre conjoint, après nous avoir senti, s’est souvent exclamé : « J’adore ton parfum ! » d’un air entendu.

C’est un réflexe animal : l’odorat permet de reconnaître l’autre. De l’identifier. Et, dans les périodes les plus « torrides », cela permet aussi de déterminer que le partenaire potentiel est « prêt ». Aujourd’hui, dans notre société civilisée, c’est devenu une sorte de code plus ou moins conventionné.

Et les parfumeurs le savent, voilà pourquoi dans leurs produits axés (sans mauvais jeu de mots) sur la séduction, ils glissent des notes animales. Musc, civette, certains bois, le cuir… Sont autant de notes utilisées pour symboliser des « sexes » : un parfum « masculin », « viril », sera souvent très boisé, très cuiré ; tandis qu’un parfum « féminin » de « femme fatale », sera ambré, poudré.

Mais est-ce toujours vrai ? Non. Reprenons l’exemple d’Axe : les odeurs choisies pour les hommes ont souvent des accents féminins légers. Qui vont plaire aux femmes la plupart du temps, mais également à leur porteur.

Quel parfum dois-je porter pour plaire ?

Vous prenez le problème dans le mauvais sens. Votre corps a une odeur particulière, que vous dégagez naturellement et qui va se mélanger au parfum acheté. Ensuite, votre lessive a une odeur également. Tout ceci va faire un cocktail qui vous est propre, et qui n’est pas possible de prévoir à l’avance.

Et puis… La personne à qui vous voulez plaire a ses propres goûts. Elle n’aime peut-être pas les parfums ou certaines odeurs. Rien ne vous indique que la personne désirée ne déteste justement pas le patchouli, ou n’a pas une mauvaise image de l’ambre.

Enfin, un parfum qui ne vous plaît pas À VOUS, vous sera désagréable et vous incommodera. Vous serez mal à l’aise, et côté séduction, c’est pas ce qui est le plus efficace.

Prenez donc le temps de tester les parfums, plutôt que de vous lancer dans un achat après avoir vaguement entendu dans un article que telle ou telle marque était « la formule magique ». Car c’est faux, et vous le savez.

D’où l’intérêt des échantillons de parfum d’ailleurs, que Cosma Parfumeries offre toujours gratuitement à la suite d’un achat chez eux. Tester via échantillon, permet de découvrir chez soi un produit, et de prendre le temps de l’apprivoiser.

Une fois que j’ai trouvé mon odeur, j’en fais quoi ?

Vous apprenez à la mettre sur vous, à la porter. Contrairement à ce que l’on raconte, il ne faut pas vaporiser un parfum directement sur la peau.

Pourquoi ? Déjà parce que c’est toxique, et parce que votre peau étant un minimum acide, elle va transformer l’odeur. Ce qui est parfois recherché par les gens, là encore, c’est une affaire de goûts.

Mais traditionnellement, le parfum se porte sur le vêtement. Eh oui ! Vêtements, cuirs, cheveux, sont autant de « matières » qui tiennent très bien les parfums et qui permettent, au détour d’un baiser, ou d’un geste, de diffuser doucement l’odeur.

Enfin, déposer quelques gouttes de parfum dans son armoire (si elle ferme), est une bonne idée pour imprégner toute une garde-robe avec subtilité.

Gardez juste en tête que pour se trouver son propre parfum, cela demande du temps et de ne pas en changer non plus tous les quatre matins !

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.