N’avez-vous jamais rêvé  de faire du camping autrement ? C’est possible grâce au glamping. En des termes plus simples, vous ferez du tourisme en plein air, avec un luxe qu’on peut retrouver dans les hôtels et les gîtes d’étapes. Vous n’avez plus besoin d’apporter vos tentes, car le campement est équipé de la même manière que les chambres d’hôtel. Les sites de glamping regroupent des hébergements atypiques et  isolés, qui vous permettront de profiter du grand air et vous aideront  à oublier le stress quotidien des grandes villes. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette nouvelle forme de camping.

Le glamping : kesako ?

Le  « glamping » ou le « glamourous camping »  est une nouvelle tendance de destination de vacances. Généralement, en glamping, vous n’aurez besoin que de quelques bagages, car vous profiterez du luxe et du confort nécessaires : lit, télé, équipements de cuisine et autre seront à votre disposition.  Néanmoins, sur certains sites, les toilettes sont communes, mais cela ne vous empêchera pas de profiter de vos vacances.

Le Glamping : pour qui ?

Plus moderne et plus équipé qu’un camping traditionnel, le nouveau concept ne s’adresse pas uniquement aux campeurs. Il  touche cette fois-ci un public large : les touristes, les vacanciers ou tout simplement les nouveaux mariés à la recherche d’un endroit calme pour se détendre.

Par ailleurs, comme il s’agit d’une autre façon de voir l’écotourisme, le glamping intéresse actuellement les promoteurs touristiques. Ayant constaté l’entassement et la surpopulation rencontrée dans les endroits touristiques populaires, ils voient un réel potentiel dans ce type d’hébergement. Le concept permet de créer de nouveaux centres touristiques et d’offrir plus de liberté aux touristes tout en veillant au respect de l’environnement. Ainsi, il y a plusieurs possibilités de créer de nouveaux circuits et d’accueillir une clientèle plus large. Non seulement cette dernière profitera de la visite de la région où le site est installé, mais elle bénéficiera également d’un confort équivalent aux autres infrastructures d’accueil modernes.

Les différents types de glamping

Si  pour un hôtel on compte le nombre de chambres et de suites, en glamping, on parle de nombre de caravanes,  de tentes, de yourtes, etc.

Effectivement, on peut imaginer plusieurs types d’infrastructure selon les moyens financiers alloués pour le projet et les contraintes imposées par l’emplacement du site.  Les plus simples et les plus répandues sont les tentes. Elles sont faciles à installer et à déplacer. L’aménagement ne demande pas grand chose. Les possibilités d’aménagement sont plus grandes avec les yourtes, les cabanes et les caravanes, qui peuvent avoir toutes les caractéristiques d’une chambre d’hôte. Des possibilités encore plus insolites existent également avec les maisons flottantes comme le propose aquashell.

On peut également  trouver des infrastructures peu communes comme des petites maisons perchées sur des arbres, des chariots bâchés, des barges flottantes ou de petites roulottes. Les types de glamping peuvent se distinguer les uns des autres en fonction de l’endroit où ils sont installés.

Dans tous les cas, avec le glamping, vous pouvez vous assurer des vacances reposantes, loin du brouhaha de la ville, durant votre séjour.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.