Que l’on suive un régime ou non, il arrive parfois une envie incontrôlable de manger sans forcément avoir faim. C’est ce qu’on appelle compulsion alimentaire. Généralement, elle survient le soir sans raison apparente. Mais alors, comment gérer la situation ?

Comprendre le fonctionnement de la compulsion alimentaire

La compulsion alimentaire est un trouble du comportement alimentaire, au même titre que la boulimie ou encore l’anorexie. Elle se traduit par une perte totale du contrôle, entraînant une consommation excessive d’aliments, notamment des douceurs. Le problème, c’est que cela entraîne un important déséquilibre du métabolisme. De fil en aiguille, cela finit par une prise de poids, ce qui peut être frustrant pour ceux ou celles qui suivent un régime.

Le plus souvent, cette compulsion alimentaire se manifeste en fin de journée, le soir, ou tard dans la nuit. Eh oui, ce n’est pas uniquement au cinéma qu’il y a des personnes qui marchent sur la pointe des pieds pour ouvrir le frigo afin de manger quelque chose en toute discrétion. Généralement, cette compulsion alimentaire est due à un trouble émotionnel. Il se peut que la personne soit désorientée et qu’elle cherche à combler, à apaiser sa souffrance en mangeant. C’est pour cela que les gens sujets à la compulsion alimentaire mangent sans réellement avoir faim.

L’explication scientifique de la compulsion alimentaire du soir

La compulsion alimentaire survient le plus souvent chez les personnes qui manquent d’affection ou qui n’ont pas trouvé le bien-être. Il se trouve que notre corps produit régulièrement une hormone appelée sérotonine. C’est cette hormone qui est responsable de la satiété, du stress, de la zenitude, sans oublier le sommeil. Généralement, la sécrétion de cette hormone atteint son point culminant en fin de journée.

Lorsque vous rentrez chez vous le soir sans avoir eu votre « dose de bonheur », votre taux de sérotonine est bas. L’organisme va alors chercher un moyen de stimuler cette sécrétion. Il se trouve pourtant que le glucose est un facteur favorisant cette production de sérotonine. Votre corps va alors traduire ce besoin de sérotonine par une envie ardente d’ingérer des sucreries.

 

Quelques astuces pour combattre la compulsion alimentaire

Comme il a été dit plus haut, la compulsion alimentaire traduit un manque de bien-être. Qu’à cela ne tienne, faites en sorte que le bonheur soit plus fréquent dans votre vie quotidienne. Faites des choses que vous aimez et ne soyez pas complexé pour cela. Par exemple, faites le ménage tout en chantant et en dansant. Cuisinez, peignez, inscrivez-vous à des ateliers de poterie, de musique ou autres. Apprenez de nouvelles choses, faites-vous de nouveaux amis et surtout, appréciez tout ce que vous faites. L’important, c’est de meubler votre vie et ne pas laisser de place à la monotonie. Il est important de pouvoir profiter de la vie et d’apprécier chaque instant sans en ressentir une quelconque culpabilité.

Apprenez à gérer votre stress

Un stress bien géré, c’est synonyme de sérénité. Il est donc indispensable d’apprendre à gérer votre stress si vous souhaitez combattre la compulsion alimentaire. Faites des exercices physiques pour évacuer les mauvaises ondes. Apprenez également à faire des exercices de respiration. En effet, une bonne respiration permet de rester lucide dans les situations complexes comme la compulsion alimentaire. Par ailleurs, vous pourrez également appliquer quelques gouttes d’huile essentielle de lavande sur la partie intérieure des poignets : cela aide à lutter contre la dépression.

A propos de l'auteur

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.