Dans l’imaginaire collectif, allumer un bon feu de bois est souvent synonyme avec une certaine idée de difficulté. Le processus semble long et compliqué. Le parcours semé d’embûches et uniquement à la portée des initiés. Il n’en est pourtant rien, à condition de savoir comment s’y prendre. Afin de vous aider au mieux dans cette démarche, nous avons réalisé un condensé des bonnes pratiques en matière d’allumage de feu de bois. Explications.

La technique d’allumage classique avec des bûches de bois traditionnelles

Si vous souhaitez allumer un feu dans votre appareil de chauffage avec des bûches de bois traditionnelles, plusieurs méthodes s’offrent à vous. La plus classique consiste à placer au fond de votre cheminée des feuilles de papier journal froissées. Vous y déposerez ensuite du petit bois, puis recouvrirez celui-ci en empilant soigneusement quelques bûches de bois, de manière à laisser l’air circuler. Il ne vous restera alors plus qu’à faire craquer une allumette et embraser le journal. Bien que cette description prenne des allures de construction de châteaux de cartes, il s’agit bien souvent d’un simple coup de main à prendre.
Cependant, d’autres alternatives à cette méthode ancestrale existent. En effet, vous pouvez également attendre avant de déposer vos bûches que le feu du petit bois soit vif ou procéder à l’allumage dit « par le haut » ou allumage inversé. Considérée comme plus écologique car moins polluante, cette option consiste à placer au fond de la cheminée les bûches de bois, puis le petit bois et enfin les allume feux. Ingénieux, ce système apparaît plus facile à mettre en œuvre et permet une combustion des bûches plus progressive.
Dans tous les cas d’allumage, vous devrez faire attention à laisser l’air circuler librement et en quantité suffisante. Pour cela, il vous faudra veiller à ce que les entrées ou le tirage de vos appareils soient ouverts en grand.

La technique d’allumage révolutionnaire avec des bûches de bois compressées

A l’utilisation des bûches de bois traditionnelles, se substitut, cependant, de plus en plus, celle des bûches de bois compressées. Egalement connues sous le nom de bois compacté, comprimé ou densifié, elles sont le produit d’un assemblage de copeaux et de sciures de bois entièrement recyclés. Naturelles, ces bûches sont obtenues à partir d’un procédé exclusif de compression de déchets verts, non traités, à l’intérieur d’une briqueteuse. Compact, sec et homogène, ce produit reconstitué est élaboré sans ajout de colle ou autres substances chimiques.< br />
Infiniment plus aisé à mettre en œuvre, l’allumage d’un feu de bois à l’aide d’une bûche compressée est un véritable jeu d’enfant et se réalise en quelques secondes à peine. Pour cela, il vous suffit de sélectionner une bûche et de la couper à la main en trois parties, puis de la déposer au fond de votre cheminée, insert, ou poêle à bois. Le dernier geste consistant à placer au milieu des morceaux un allume feu et le l’embraser. Votre feu prendra rapidement en quelques minutes. Vous profiterez alors du spectacle des flammes vives et de la sensation agréable de chaleur.

Tout comme dans l’allumage classique, vous devrez penser à ouvert le tirage d’air en grand. Dès que vous aurez obtenu la température souhaitée dans votre intérieur, vous pourrez le réduire afin d’économiser votre bois de chauffage et d’optimiser son utilisation. De manière générale, une bûche de bois compacté vous permet de profiter de 2 heures de chaleur. Grâce à ses propriétés, elle dispose ainsi du pouvoir calorifique de 3 ou 4 bûches traditionnelles.

Les bonnes pratiques et les conseils d’utilisation

Si vous souhaitez obtenir une combustion saine, lente, durable et sans émanation de fumées toxiques, quelques bons gestes sont à connaître afin d’éviter de commettre des erreurs.
Ainsi et de manière générale, aucun déchet ou morceaux de bois traités ne doit être sélectionnés pour votre feu au risque de respirer des substances toxiques dangereuses. Le recours à du bois humide ne constitue pas non plus une bonne option, puisqu’il dégagerait trop de fumée. A ce titre, le stockage de vos bûches de bois qu’elles soient traditionnelles ou compactées est un élément essentiel. Un espace abrité, sec et ventilé, si possible à l’intérieur est à privilégier.
Dans le cas des bûches de bois de chauffage compactées, l’utilisation d’une seule bûche est largement suffisante pour l’allumage. Tout ajout supplémentaire, ne constituerait que du gaspillage que nous ne pouvons que vous conseiller d’éviter. Par ailleurs, l’allumage d’un feu de bois à l’aide des bûches de bois compressées doit se faire expressément avec les bûches estampillées « de jour ». En effet, leurs homologues de nuit, spécialement conçus pour générer des braises à la chaleur douce, ne sont absolument pas prévus pour cet effet. Toute tentative se révèlerait, par conséquent, particulièrement laborieuse.
Enfin, si vous disposez de bûches de bois classiques et que vous souhaitez découvrir la magie de l’allumage d’un feu de bois avec des bûches compressées ou si vous souhaitez écouler tranquillement votre bois de coupe tout en profitant des avantages du bois compacté, nous vous recommandons de recourir au mélange astucieux de ces deux produits. Vous pourrez ainsi embraser votre intérieur avec une bûche compactée et la laisser brûler de sa belle combustion. Vous aurez alors l’opportunité de réapprovisionner votre feu avec votre bois de coupe, directement sur les braises. La nuit venue, vous bénéficierez même de la possibilité de déposer une bûche compressée spécialisée pour la nuit, qui permettra de garder votre intérieur à bonne température 8 heures durant. Ainsi, vous cumulerez tous les avantages des différents bois pour une chaleur dans votre foyer toujours optimale.

Pour de plus ample information, je vous conseille le site de Simplyfeu.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.